La mission du Service Technique Central des Chiffre et de la Sécurité des Systèmes d’Information)

Le Service Technique Central des Chiffres et de la Sécurité des Systèmes d’Information, qui a rang de Direction, est chargé de l’étude, de la conception, de l’innovation et de la réalisation de l’ensemble des mécanismes, des techniques et des outils de mise en œuvre du Chiffre et de la sécurité des systèmes d’information de l’Etat.

A ce titre :

  • Il est chargé de la protection, par des moyens sécurisés de communication, disponibles en toute circonstance, des informations intérieures et extérieures du Président de la République, des hautes Autorités gouvernementales, des Autorités publiques et des organismes associés à des situations d’urgence et des crises ;
  • Il propose des orientations stratégiques en matière de sécurité des systèmes d’information, et en suit la mise en œuvre ;
  • Il contrôle et évalue le niveau de protection des systèmes d’information des services de l’Etat, analyse les besoins et propose des solutions de sécurité appropriées ;
  • Il assure la conception, l’évaluation cryptologique et l’établissement des systèmes de chiffrement utilisés sur les différents réseaux de chiffrement nationaux. Il élabore, répartit et assure la gestion des clefs de chiffrement ;
  • Il assure l’organisation, la centralisation, la coordination et le contrôle technique de l’emploi du Chiffre par les différentes Institutions de l’Etat ;
  • Il est chargé du recrutement et de la gestion administrative du personnel du Chiffre ;
  • Il assure la formation professionnelle du personnel du Chiffre et la sensibilisation des personnels des Institutions de la République  aux problèmes liés à la sécurité des systèmes d’information ;

Il dispose d’un Centre de formation d’experts en cryptologie et en sécurité des systèmes d’information, dont l’organisation et les conditions de fonctionnement sont fixées par Instruction Particulière du Président de la République ;

  • Il est chargé de travaux de recherches, d’analyses cryptologiques et d’études ayant pour but de dégager les méthodes et les moyens propres à développer, renforcer et perfectionner les techniques concourant à la sécurité des systèmes d’information ;
  • Il assure un service de veille et de réaction aux attaques des systèmes d’information de l’Etat en collaboration avec tout organisme national intervenant dans ce domaine ;
  • Il participe aux actions de normalisation nationale et internationale en matière de sécurité des systèmes d’information et suit les travaux relatifs à la réglementation ;
  • Il assure le Secrétariat permanent de la Commission Nationale de Cryptologie dont les conditions de fonctionnement sont fixées par la loi 2008-41 du 20 août 2008 sur la Cryptologie au Sénégal.